Université du troisième âge

ÉDUCATION. La période d’inscription à l’Université du troisième âge (UTA) de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) se déroulera du 1er au 16 septembre prochain. L'an dernier, 33 personnes se sont inscrites à des cours donnés à La Tuque

Ailleurs en région, plusieurs villes et municipalités sont desservies : Batiscan, Louiseville, Saint-Élie-de-Caxton, Saint-Narcisse, Nicolet, Saint-Tite, Trois-Rivières et Shawinigan.

L'UTA, c'est une quarantaine de formations offertes à toute personne de 50 ans et plus, sans contrainte d’admission. Aucun travail personnel ni examen n’est exigé des apprenants.

En nouveauté cette année, on retrouve notamment des ateliers d’écriture de biographie et d’écriture de chansons, ainsi qu’une formation portant sur la santé environnementale des lacs et des rivières.

Les autres disciplines touchent des domaines variés : art et culture, environnement et sciences, géographie et géopolitique, histoire, littérature, économie, philosophie, psychologie, santé, sociologie et sciences politiques. Les formations proposées sont d'une durée maximale de 10 semaines (28 septembre au 10 décembre 2015)

«L'UTA, c'est aussi un lieu de rassemblement, indique Patricia Powers, ambassadrice de l’UTA et chargée de cours à l’UQTR. Pour certaines personnes, c'est une façon de briser l'isolement. Tout cela se fait dans la passion. C'est se donner la chance de s'enrichir, de partager de la connaissance dans des conditions agréables où on mise sur l'interaction au lieu de miser sur l'évaluation.»

Une importante croissance

Lancée à l’automne 2009, l’Université du troisième âge de l’UQTR a connu depuis une importante croissance. Ils étaient environ 400 à s'être inscrits en 2009. Lors de la dernière année (2014-2015), on a enregistré plus de 1 500 inscriptions.

«C'est se donner la chance de s'enrichir, de partager de la connaissance dans des conditions agréables où on mise sur l'interaction au lieu de miser sur l'évaluation.»

«Il y a de plus en plus de jeunes retraités. Ces gens-là sont encore en forme. Ils ont besoin de s'occuper l'esprit et ils ont le goût de s'enrichir. On a des gens de 50 ans à 80 ans», mentionne Mme Powers.

Journée d'accueil et d'admission

Pour marquer la rentrée de l’UTA, une journée d’accueil et d’inscription se tiendra le 1er septembre, dès 9 h, dans le hall et l’amphithéâtre du Centre intégré en pâtes et papiers (CIPP) de l’UQTR.

Lors de cet événement, les formateurs de l’UTA présenteront les activités offertes cet automne. Il sera ensuite possible de s’inscrire sur place aux différentes formations.

Les gens sont invités à apporter leur repas du midi afin de prendre part à un pique-nique amical agrémenté de la musique de Fabiola Toupin et Gilles Hamelin. L’entrée à cet événement est gratuite et aucune réservation n’est nécessaire.

Pour s'inscrire

Pour plus d'informations au sujet de l’Université du troisième âge ou pour s’inscrire à ses différentes activités : www.uqtr.ca/uta. Il est également possible de communiquer avec le personnel de l’UTA par courriel (uta@uqtr.ca) ou par téléphone (819 376-5011, poste 2109).

Le saviez-vous?

En 2013-2014, un peu plus de la moitié des apprenants de l’UTA étaient inscrits sur le campus trifluvien, alors que l’autre moitié fréquentait les sites hors campus.

SOURCE :

 

Un désir d'apprendre qui ne s'éteint pas

Patricia Powers, ambassadrice de l'UTA et chargée de cours à l'UQTR. Ailleurs en région, plusieurs villes et municipalités sont desservies : Batiscan, Louiseville, Saint-Élie-de-Caxton, Saint-Narcisse, Nicolet, Saint-Tite, Trois-Rivières et Shawinigan. L'UTA, c'est une quarantaine de formations offertes à toute personne de 50 ans et plus, sans contrainte d'admission.

http://www.lechodelatuque.com